Quelle formation pour devenir fleuriste ?

Devenir fleuriste est le plus beau métier de la planète. C’est l’art de marier les fleurs en oubliant tout ce que la nature a à offrir en matière de beauté. Si le métier de fleuriste est fascinant, il est nécessaire de savoir exactement en quoi consistera votre quotidien avant de vous lancer dans les études et les formations qui vous permettront de poursuivre votre passion.

Pour devenir fleuriste, vous devez posséder les attributs

Bien que le métier de fleuriste puisse sembler facile, il nécessite l’acquisition de diverses qualités et compétences avant de commencer. Quiconque a tenté de créer un bouquet harmonieux sait que ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît, surtout maintenant que l’on demande aux fleuristes d’intégrer des éléments de design extérieur dans leurs compositions. Le sens du contact avec les consommateurs, ainsi qu’avec les fournisseurs, sont essentiels pour assurer les ventes et comprendre les besoins des clients, comme pour tout propriétaire d’entreprise. Les fleurs sont des produits périssables et éphémères qui nécessitent une gestion méticuleuse et productive, d’où la nécessité de développer des compétences en gestion. Le fleuriste doit être informé des plantes qu’il vend, notamment de leur origine, des techniques de propagation et des significations symboliques, des couleurs et des formes des fleurs.

Quel type de formation faut-il pour travailler comme fleuriste ?

Le métier de fleuriste ne nécessite pas de diplôme. Néanmoins, suivre une formation est fortement conseillée si vous souhaitez obtenir un emploi ou avoir les bases nécessaires pour créer votre propre entreprise. Des centaines d’écoles de fleuristes proposent des formations plus ou moins longues, dont la plupart prévoient des stages en entreprise. Voici les formations les plus courantes proposées par le CAP fleuriste : 2 ans après la 3e, ou 1 an si vous êtes titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme comparable comprenant une formation initiale. Le baccalauréat est destiné aux productions horticoles ou aux conseils de produits de jardin. Les formations de reconversion de fleuriste non diplômé de durée variable. Le brevet supérieur et le brevet de maîtrise fleuriste : sont formées en deux ans et permettent de sanctionner des capacités techniques et de gestion d’entreprise.

Conseils pour se former au métier de fleuriste

Le premier conseil est de ne pas négliger votre formation de base : même si elle n’est pas nécessaire, il est important d’apprendre les ficelles du métier et d’éviter l’échec. Ensuite, n’hésitez pas à contacter votre fleuriste préféré, qu’il est au marché ou dans un magasin à proximité. Entamez une discussion avec les fleuristes que vous connaissez et demandez dans quelles circonstances ils recruteraient quelqu’un, s’ils acceptaient un apprenti, et aussi quelle formation ils suggéreraient. Les personnes de votre entourage devraient vous soutenir si c’est vraiment ce que vous voulez. N’hésitez pas à devenir fleuriste si vous aimez les fleurs et l’interaction avec les gens. Garder simplement à l’esprit que les fleuristes, comme beaucoup d’autres entreprises, sont exigeantes et ont rarement le temps de se reposer sur leurs lauriers.

C’est quoi exactement le design floral ?
Comment devient-on designer floral ?